École normale supérieure – PSL | Sharon Peperkamp


L’ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE BÉBÉ



à 3:30: un aperçu de la progression du langage des premiers mois jusqu’à 4 ans.

à 26:09 : expérience frappante de la difficulté à différencier des sons dans une langue étrangère (hindi) (et sur l’importance de la motivation dans la force d’attention portée à une tâche)


Par Sharon Peperkamp, Directrice du département d’études cognitives de l’ENS, Directrice de recherche CNRS, Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique, DEC ENS


 

université de Nantes | théorie de l’attachement


sécurité affective et bien-être des enfants


 Une conférence enregistrée en mai 2019.

Fabien Bacro, maître de conférences à l’UFR de Psychologie de l’Université de Nantes. Il enseigne la psychologie du développement.

« La théorie de l’attachement a permis de souligner toute l’importance des relations que les enfants entretiennent avec les adultes qui prennent soin d’eux, dans la suite de leur développement. Mais en quoi la qualité des relations joue-t-elle un rôle dans leur bien-être?
Nous nous intéresserons non seulement aux relations entretenues avec les parents dans les familles dites « traditionnelles » mais également chez les enfants de parents séparés et placés, suite à une mesure de protection de l’enfance. Nous verrons comment les résultats des recherches issues de la théorie de l’attachement, nous renseignent sur les besoins affectifs des enfants dans d’autres contextes de vie que la famille, comme à l’école, chez l’assistante maternelle ou à la crèche. »

Forum Langage et Communication | Genève | 27.09.2019


image_forum_langageetcommunication_0

Langage et communication: enjeux dans la petite enfance

« La recherche scientifique montre que la période de la petite enfance est cruciale pour l’acquisition du langage et de la communication chez l’enfant et que le niveau de maîtrise du langage oral à l’entrée à l’école est l’un des facteurs les plus prédictifs de la réussite scolaire. Dans ce contexte, comment peut-on favoriser le développement des interactions verbales et non verbales pendant la petite enfance et contribuer ainsi à réduire certaines inégalités ? Les intervenant-e-s de cette demi-journée tenteront d’apporter des éléments de réponse à ces questions en se fondant sur les données de la recherche actuelle en matière de prévention et de facteurs de protection. »I


Communication Audette Sylvestre | Communication Katrin Skoruppa | Communication SPE Vernier | Communication Pascal Zesiger